About

De la machine à tricoter hackée jusqu’aux textiles transformés en surfaces de captations, les œuvres de Claire Williams s’inscrivent à la croisée des univers textiles, sonores et électroniques. Ses œuvres cherchent à capter les multiples variations de notre spectre électromagnétique et prennent la forme d’antennes tissées ou de radio brodée. Des donnés de radios-télescopes se matérialisent en points tricotés, en vibrations sonores ou encore sous forme de pulsations lumineuses. Elle crée notamment des dispositifs alliant artisanat et électronique ou elle sculpte des composants électroniques afin de rendre visible les mouvements électromagnétiques de notre magnétosphère ou encore créer des interfaces mêlant broderie et électronique pour nous proposer un rapport tactile à des phénomènes sonores. Elle travaille actuellement sur l’exploration de l’éther, croisant croyances populaires et sciences occultes. Elle explore ainsi notre relation au monde de l’invisible et ses appareils scientifiques en reprenant des pistes abandonnées de certains scientifiques du 19ème siècle.

Claire Williams vit à Bruxelles. Diplômée d’un master en Design Textile à l’ENSAV La Cambre et du Fresnoy studio nationale des arts contemporains. Elle expose à l'international et donne des workshops liés à sa pratique d’artiste aussi bien dans des associations/asbl, que dans des festivals, musées, organisations culturelles. Elle est aussi intervenante et enseigne dans des écoles artistiques supérieures.

Press en Ligne

From the hacked knitting machine to textiles transformed in sensing surfaces, the artworks of Claire Williams are at the crossroads of craft, sound and electronics. Her artworks try to sense the multiple variations in our electromagnetic spectrum taking the form of woven antennas or embroidered radios. Data of radio scanners or radio telescopes materialise themselves in knitted stitches, sound vibrations or through luminous plasma. She creates installations that combine craft and electronics where she sculpts her electronic components to make visible the electromagnetic movements of our magnetosphere or the solar activity.

She is currently working on the exploration of ether, at the crossing of popular beliefs and occult science. In this way she explores our relationship to the world of the invisible and their scientific instruments by reviving abandoned scientific leads of the 19th century.

Claire Williams lives in Brussels. after a master degree in textile design at ENSAV La Cambre (2012) she followed a post master at Le Fresnoy studio national des arts contemporains (2018-2020). She exhibits in international venues and gives workshops in festivals, associations, museums and cultural organisations. She also teaches in art schools.

Online articles